7 déc. 2014

Mon rapport au maquillage ...

Article un peu plus spécial aujourd'hui puisqu'il s'agit de vous confier une petite partie de ma vie et de vous parler principalement de mon rapport au maquillage. Je me suis dit que ce petit article serait sympa car le blog va bientôt avoir deux ans. ça passe si vite ! Quand je repense à mon tout premier billet, à mes débuts sur Hellocoton...
Maintenant, vous êtes chaque fois un peu plus nombreuses à me suivre sur cette plateforme là mais aussi sur les différents réseaux sociaux. Merci du fond du coeur !
C'est parti pour l'histoire de mon parcours "makeupesque" !


J'ai commencé à m'y intéresser vers 13 ans, âge où je me sentais plutôt mal dans ma peau.
J'ai d'abord commencé à utiliser un fard rosé très léger de Gemey Maybelline, si mes souvenirs sont bons.
Ensuite est venu le moment du mascara un peu plus tard. J'ai continué longtemps à appliquer les basiques du maquillage : plus tard, vers 17 ans je mettais seulement un peu de fond de teint, du mascara et parfois un trait de crayon noir en ras de cils inférieurs.
Je n'ai jamais traversé de phases "yeux charbonneux jusqu'aux joues", contour des lèvres avec crayon trop foncé, ... je n'ai pas viré dans l'extrême et donc rien de croustillant à vous raconter à propos de cette sacrée période qu'est l'adolescence car je suis toujours restée plutôt soft.


Au début de ma vie de jeune adulte, vers 20 ans, je me suis davantage intéressée aux fards à paupières mais sans plus. Si j'en avais deux, trois c'était bon ! Comme toutes les filles, j'étais contente de voir un joli stand de maquillage dans un magasin et de découvrir quelques trucs via le net mais c'était loin de me rendre hystérique.
Séphora ? Je ne sais même pas si je connaissais.
Je ne m'inscrivais pas aux newsletters des sites et si j'en recevais, ça me laissait un peu de marbre car je préférais acheter en boutique (et aussi, je l'avoue, je ne détenais pas cette jolie Mastercard, désormais complice de mes craquages en ligne). Oui j'étais sage à l'époque en fait !
Puis petit à petit, j'ai davantage regardé les rouges à lèvres, les palettes, j'ai aussi pris plus de temps pour moi, pour m'hydrater davantage la peau, ...

Ensuite, j'ai ouvert le blog lorsque j'avais 24 ans et là, je n'ai plus vu les choses de la même façon. J'ai compris qu'une palette n'est pas l'autre et que donc si j'ai la Chocolate Bar, je peux aussi avoir la Cat Eyes ou encore la Vice 2 ou encore ...
J'ai découvert que mettre ma bouche en valeur, ça me plaît ! Pour ça MAC, Bourjois, L'Oréal, Nars, ... sont devenus mes potes ! 
Que c'est bon de collectionner ces petits trésors !


Je me suis aussi découvert une "addiction" pour les blushes : je ne suis pas difficile comme fille, je suis contente avec n'importe quelle teinte :D : corail, rose fi-fille, rose froid, pêche, ... que ce soit irisé ou mat !
J'essaye souvent de me convaincre que, oui, un highlighter n'est pas le même qu'un autre, histoire de soulager ma conscience quoi !
Et puis, j'avoue que je me surprends même un peu parfois dans le mariage de certaines couleurs au niveau des fards, j'ose plus qu'avant et je me dis que qui ne tente rien n'a rien. Au pire, si c'est moche, je peux toujours démaquiller.


Maintenant, dès que je reçois une newsletter de Séphora ou autre, j'implore le Dieu de la résistance. Que de tentations !

Ma tête quand je découvre certains codes promo...

Dans mes tiroirs, j'ai un peu de tout : des marques trouvables en grande surface comme des marques au budget plus élevé (du style Too Faced, Urban Decay, ...). J'ai également quelques produits Guerlain par exemple que j'ai eu la chance de trouver en méga soldes (je ne conçois pas mettre 50 ou 60 euros dans un blush ou une palette). Je marche pas mal aux coups de coeur et il m'arrive parfois d'être une acheteuse compulsive (mais j'me soigne). Je me fie également pas mal aux avis de mes copines blogueuses et des youtubeuses (ben oui, c'est à cause d'elles que je craque mon slip!).

J'ai eu une phase où je ne me supportais pas sans maquillage. Mais depuis un bon bout de temps je réapprends à aimer ma p'tite tête sans make up. Du coup, je peux très bien sortir avec un rien de mascara. En été , en ayant le teint halé, je peux très bien ne rien porter du tout même si je me sens alors parfois "nue". 
Les deux indispensables au niveau du maquillage sont selon moi le mascara qui va souligner votre regard ainsi que le blush qui va vous donner bonne mine.


Et vous, quel est votre rapport au maquillage ?

Retrouvez-moi ici aussi :





12 commentaires:

  1. Ah ah, je me suis toujours maquillée, mais j'achetais des produits pas très cher. Et à 24 ans, je m'y suis vraiment intéressée, je suis tombée dedans et aujourd'hui j'ai le même parcours que toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui idem. J'ai oubliée de préciser que le travail fait beaucoup. Avant j'avais de petits budgets mais maintenant que je travaille, je me fais davantage plaisir. :)

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé lire ton article :). Moi mon rapport avec le maquillage est vraiment banale, je m'y suis intéressée y'a quelques années, j'adore ça mais ça me dérange pas de sortir sans/passer des journées sans. Je pense que j'ai dû commencer avec du crayon noir et mascara et progressivement le reste ! Sauf le fond de teint, c'est un truc que j'ai très peu mis et que je mets toujours très peu (voire jamais)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Oui moi j'ai encore un peu de mal à sortir sans rien du tout mais je fais des efforts à ce niveau. Le fond de teint, je laisse un peu ça de côté pour le moment et opte plutôt pour des CC cream :)
      Bises

      Supprimer
  3. J'ai écris un article sur le sujet il y a peu
    Je trouve ça toujours intéressant de voir le rapport au maquillage de blogueuse que je lis
    On a tous un rapport plus ou moins similaire finalement
    C'est souvent une question de confiance en soi, parfois une manière de se rassurer, ou parfois un plaisir
    Mais bon, moi je prends tellement plaisir à me maquiller, même si c'est toujours de maniére plutôt discrète, je ne pourrais pas le supprimer définitivement de mon quotidien comme certaines connaissances ont décidé de le faire :)
    www.mademoisellevi.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison ! :)
      Et comme toi, je prends beaucoup de plaisir à me maquiller.
      Des bisous

      Supprimer
  4. comme le dit mademoiselle Vi, c'est vrai que dans le fond on a un rapport au maquillage plus ou moins similaire tout de même ça nous permet de nous affirmer, de nous donner confiance en nous etc, et c'est aussi une question de plaisir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que c'est à la fois un moment de plaisir mais ça permet également (en tout cas en ce qui me concerne) de vraiment se sentir bien je trouve. ça dépend des personnalités. Certaines n'ont pas besoin de ça pour se sentir sûres d'elles, d'autres bien...

      Supprimer
  5. Je me reconnais un peu dans tout sauf que j'ai commencé beaucoup plus tôt a 12-13 ans j'ai commencée avec le mascara, ensuite le crayon, un peu de fond de teint, etc..J'ai connu les vidéos sur Youtube, donc encore plus encore de maquillage, et après j'ai connu ELF, PB cosmétique et là c'est le drame, je parlais maquillage, je rêvais maquillage mdr :)
    Bisous, InstantMakeup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi... je n'étais pas à fond comme ça avant et j'avoue que j'ai commencé tard à regarder les vidéos youtube mais maintenant, certains jours je pourrais dire la même chose : je rêve maquillage :D
      Bisous

      Supprimer
  6. Make up addict a fond les ballons, mais cela devient vraiment maladif... Donc il faut modérer la chose, se raisonner, se dire que l'on en a déjà des comme ça XD. Car au final on en achète tellement...
    Ton article est vraiment super, j'ai adoré.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord. C'est d'ailleurs ce que je tente de faire en ce moment :D
      Mais c'est tellement bon de se faire plaisir de temps en temps :) Perso, là j'attends les soldes :D
      Bisous bisous

      Supprimer